Enjeux en matière de politiques culturelles

 

Les politiques culturelles soulèvent des enjeux économiques, esthétiques, citoyens, identitaires, patrimoniaux. Sans exclusive, les pistes d’actions métropolitaines concernent à la fois la mutualisation d'équipements, la coordination des agendas culturels, l’accès à une offre artistique d'excellence, la participation des habitants à la vie artistique, la valorisation d'un vivre-ensemble dans un espace géographique et, pour ce faire, la mise en valeur d’héritages culturels et de créations qui s'en inspirent.

Engagées à l’échelle métropolitaine, les politiques culturelles se trouvent face à un double enjeu de recherche de cohérence avec d’autres politiques publiques, et de déploiement des projets culturels pour des territoires plus vastes et plus diversifiés.

Pour Philippe Teillet, chercheur en sciences politiques, la construction de politiques culturelles métropolitaines consiste à élaborer une proposition spécifique en cohérence avec les autres interventions des autorités métropolitaines. Il s’agit dès lors pour les acteurs culturels d’entrer dans les débats portant sur l’économie, l’emploi, la solidarité, le développement durable, contribuant ainsi pleinement à l’énoncé du projet métropolitain. Les acteurs culturels doivent dés lors faire évoluer leur pratique tout en veillant à éviter la banalisation voir la simple instrumentalisation des pratiques culturelles.

La métropolisation des politiques culturelles se pose également dans un jeu de changement d’échelle qui ne manquera pas d’ouvrir le chantier de la définition des équipements et manifestations d’intérêt métropolitain visant à en mutualiser les coûts, à réguler les concurrences territoriales pour proposer une offre culturelle de qualité. Une tendance naturelle pourrait consister à confier aux structures métropolitaines les politiques d’attractivité culturelle, c’est-à-dire les gros équipements et les grandes manifestations. Mais la métropolisation des politiques culturelles pourrait aussi viser à articuler ces logiques d’attractivité avec des pratiques culturelles ancrées sur le territoire sans une logique de proximité.

Le déploiement métropolitain des politiques culturelles se trouve face à des options contrastées. Pour apporter une réelle plus-value, les pôles métropolitains devront sans doute s’attacher à identifier les enjeux culturels contemporains.

 

Ressources :

- Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture - www.fncc.fr

- Commission culture de l’Assemblée des Communautés de France – www.adcf.org

- Observatoire des politiques culturelles - www.observatoire-culture.net